L’épisode qui va être le plus compliqué à analyser ne sera pas un des premiers. Bien que les premiers Final Fantasy n’aient pas une bande originales aussi mature que l’apogée des consoles 32 bits, ils restent cependant assez faciles à traiter en comparaison du X. Rappelons-le; le point central de ma thèse est d’analyser les musiques de Nobuo Uematsu. Et c’est bien là le souci. Final Fantasy X a été composé par Nobuo Uematsu, accompagné de Masashi Hamauzu et Junya Nakano. Du coup, Uematsu n’est plus le seul à agir sur l’univers musical du soft (Et ça se ressens pas mal au final…). Pour ma part, le premier problème soulevé c’est de savoir quels morceaux du jeu ont été composé par, ou avec la participation de, Uematsu. Pas de panique ça se trouve facilement, et voici les chiffres très édifiants.

Premier du tableau, Uematsu bien entendu avec 51 morceaux dont 14 avec la participation d’Hamauzu ou Nakano. Notons tout de même que dans ces 51 morceaux, on compte 9 Song of Prayer qui ne sont ni plus ni moins que la même composition, parfois harmonisée par Hamauzu (Spira, Yunalesca). On obtient 35 pour Hamauzu (12 avec Uematsu, même topo pour les Song Of Prayer) et 20 pour Nakano (2 avec Uematsu). Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Malgré les doublons cités plus haut, on peut tout de même se faire une idée : Uematsu a bel et bien composé la Soundtrack de Final Fantasy X. Toujours pas convaincu ? Regardons d’autres chiffres, ceux des morceaux comprenant un thème majeur du jeu (Suteki Da Ne pour l’amour, Song Of Prayer pour la foi et j’en passe). L’analyse nous donne Nakano en dernier avec aucun morceau comprenant un thème. Il a cependant écrit deux morceaux comprenant Song Of Prayer, écrit par Uematsu et Hamauzu rappelons le. Du côté d’Hamauzu, même bilan : aucun thème fort. On trouve celui de Besaid Island mais il n’est malheureusement réutilisé nulle part. Si cette analyse ne pose pas Uematsu en maître, je ne sais pas ce qu’il faut pour convaincre une audience qui se montrera encore sceptique.

Où est le problème me diriez-vous ? Uematsu a composé tous les thèmes du jeu, on peut donc l’analyser sans problème. Oui, mais non. Justement, si les deux morceaux écrits par Nakano qui contiennent un arrangement du Song Of Prayer se trouvent être des morceaux important dans l’analyse du scénario, je fais quoi ? Théoriquement, je n’ai pas le droit de les analyser, et je risque de passer à côté de détails croustillants. Pareil pour la collaboration Uematsu/Hamauzu. Je ne possède pas l’information qui me dira quel compositeur a le plus œuvré sur la création du thème Song Of Prayer. Et il est inutile de préciser que c’est un thème majeur du jeu, si ce n’est le thème du jeu.

Ici, je me retrouve face à une impasse qu’il va falloir contourner si je ne veux pas sécher sur Final Fantasy X. Je n’ai pas encore pris la peine d’analyser de façon assidue les morceaux composés par Hamauzu/Nakano, pour voir si je trouve des raccords avec le scénario. Mais comme premier constat, j’ai l’impression que ça va être compliqué. Je vais très certainement devoir faire une entorse à ma problématique pour ce soft ci.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s